Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elvis Presley est libéré de ses obligations militaires 5 mars 1960 Elvis Presley. Les années 1960 marque un tournant dans la carrière du King.

En 1961,  Il donne deux concerts de charité au Ellis Auditorium au profit d’une trentaine d’oeuvres de la région de Memphis. En mars, il se produit à Pearl Harbor à Hawaii; la recette contribue à financer un mémorial à l’USS Arizona. le 25 février est donc décrété Jour Elvis Presley au Tennessee. Ce sera le dernier concert en public avant le show télévisé de 1968.

f0n.gif
Elvis se tourne vers le cinéma et enregistre les bandes sonores des films; à raison de deux ou trois par année

Pour la première fois depuis 1955, Elvis enregistre à Memphis en 1969 Suspicious Minds, Don’t Cry  Daddy In The Ghetto, et Kentucky Rain. En mars et avril, il termine son dernier rôle, dans le film Change of Habit. Le 31 juillet, première d’un engagement de 4 semaines et 57 concerts, qui seront un triomphe, à l’International Hotel de Las Vegas.

Le « Comeback » de 1968 au réseau NBC     

Le colonel Parker fait signer un contrat qui relance la carrière musicale d’Elvis Presley : celui-ci réapparaît à la télévision après sept ans d’absence. Sa dernière apparition date de son retour de l’armée et n’avait duré que six minutes, aux côtés de Franck Sinatra. Cette fois, il est seul devant la caméra, dans une sorte de one-man show au cours duquel il interprète ses anciens succès, mais également de nouveaux. L’émission, appelée Elvis, ’68 Comeback Special, est annoncée à grands frais. Elle est diffusée le 3 décembre 1968 sur le réseau NBC. Elvis revient avec ses anciens musiciens, habillé de cuir.

https://i2.wp.com/images6.fanpop.com/image/photos/33000000/-Elvis-elvis-presley-33031617-500-335.gif

Pour cette occasion, il est accompagné sur scène par :

  • D.J. Fontana : batteur utilisant une boîte à guitare comme instrument ;
  • Alan Fortas : tapant au dos d’une guitare et voix d’accompagnement ;
  • Charlie Hodge : guitare acoustique et voix d’accompagnement ;
  • Lance LeGault : tapant au dos d’une guitare et jouant du tambourin ;
  • Scooty Moore : guitariste (acoustique et électrique) ;
  • ainsi que plusieurs autres musiciens et figurants.

Ce retour a un tel retentissement que son manager n’a aucun mal à remettre Elvis Presley sur une scène.

Publicités