Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Kennedy Veterans Hospital est l’endroit où Elvis passa son examen physique d’entrée à l’armée, le 4 janvier 1957. Il était accompagné pour l’occasion par son ami Cliff Gleaves ainsi qu’une danseuse de Las Vegas, Dorothy Harmony. Les différents tests lui furent passés par le Capitaine Leonard Glick.

Elvis reçut son ordre de route pour l’armée le 19 décembre 1957 des mains du président du bureau de recrutement de Memphis, Milton Bowers. Il a été classé 1 A. Son numéro de service sélectif était le 40-86-35-16. Il dut se présenter au bureau 86, salle 215, 198 South Main St. à 7 h 45 le 20 janvier 1958. Le document était signé par Grace F. Morton.
Elvis obtint une permission de délai de 60 jours, le 27 décembre 1957, afin de terminer le film King Creole. Cette décision spéciale fut prise par le comité du bureau de recrutement de Memphis, sous la direction du Capitaine Elwin Rowan.

La date d’entrée d’Elvis dans l’armée fut le 24 mars 1958, à 7 h 00, au bureau 86 de Memphis, sur Main St. Il était accompagné de ses parents, de Lamar Fike et de Judy Spreckles. Elvis conduisait pour l’occasion une Cadillac immatriculée au Tennessee, no. 2D-33501. Walter, le père de Ginger Alden, était présent en tant que membre de l’armée et fut témoin de la prise de sang que l’on fit à Elvis. Le Lieutenant Jack Zager fut celui qui fit passer à Elvis les tests d’aptitudes mentales, au Kennedy Veterans Hospital de Memphis. C’est aussi à cet endroit qu’Elvis fit son serment d’honneur à l’armée et qu’on lui fit les prises de sang.

Elvis et ses collègues ont pris l’autobus Greyhound et, lors d’un arrêt à West Memphis, au Coffee Cup, il y eut une émeute car on avait reconnu Elvis. Au départ de Memphis, il y avait ses parents, Gladys et Vernon, Patsy Presley et sa mère Clettes, Anita Wood ainsi que Judy Spreckles. Les collègues d’Elvis qui sont entrés dans l’armée en même temps que lui s’appelaient: Timothy Christopher, Daniel Gilmore, Guy Farley, Louis Hern, Wallace Hoover, Robert Maharrey, William Montague, Alex Moore, James Payne, Nathan Wiggison, William Norvell et Donald « Rex » Mansfield. Ces deux derniers furent les plus près d’Elvis. Donald Mansfield a même écrit un livre avec l’aide de l’ancienne secrétaire et amie de coeur d’Elvis en Allemagne, Elisabeth Stefaniak. Ces deux livres s’intitulent: Elvis in Deutchland et Elvis the Soldier.

Le numéro matricule d’Elvis à l’armée était le 53310761 (Private Us GI). Les Threatens ont fait une chanson intitulée Dear 53310761.

Elvis fut promu, le 20 janvier 1960, en tant que sergent, selon les ordres émis par le Lieutenant-Colonel Thomas S. Jones. Il eut du même coup une augmentation de salaire de 22,94 $ par mois.

Son ordre de départ de l’armée fut signé par H.W. Bushey, le 15 février 1960.

Il fut interviewé par le Capitaine Marion Keisker qui organisa un party d’adieu, le premier mars 1960. Madame Keisker était l’ancienne assistante de Sam Phillips au Studio de Sun Records et a contribué à la lancée d’Elvis. Elle s’était jointe à l’armée, à la base de Lackland Air Force de San Antonio, au Texas.

Elvis arriva aux USA, le 3 mars 1960, à 6 h 30, à Fort Dix, au New-Jersey sur le terrain de Mcguire pendant une tempête de neige. Nancy Sinatra, alors âgé de 19 ans, lui offrit un coffret de chemises, de la part de son père, comme cadeau de bienvenue.

Elvis quitta l’armée, le 5 mars 1960, à Fort Dix, New-Jersey.

Le sénateur Estes Kefauver félicita Elvis au Congrès pour avoir fait son service militaire et d’avoir été un exemple pour la jeunesse américaine.

Le Major Beaulieu s’installa près de Sacramento, lorsqu’il fut transféré d’Allemagne à la base de Travis Air Force en Californie.

Grades militaires d’Elvis:

27 novembre 1958 – « Private First Class »
Premier juin 1959 – « Specialist Fourth Class »
20 janvier 1960 – « Sergeant »
5 mars 1960 – « Buck Sergeant »

Le 25 mars 1958, à Fort Chaffee, Arkansas, Elvis se fit couper les cheveux pour la somme de 0,65 $. Le nom du barbier était James Peterson. Les officiers de presse étaient le Capitaine John Mawn et le Capitaine Arlie Metheny. Le Commandant de la base s’appelait Brigadier-Général Ralph Mace. Elvis eut des bottes pointure 12, et on lui donna une avance de 7 $ sur sa paye mensuelle de 78 $. Il recevait toutefois 4,000 $ par mois de sa compagnie de disques, RCA-Victor.
Le 28 mars 1958, à Fort Hood, Texas, Elvis faisait alors partie de la compagnie A, 32e régiment de chars de la 2e division blindée. Le sigle sur son uniforme était un triangle avec le chiffre « 2 », ainsi que l’inscription « Hell on Wheels ». Cette division était l’ancienne du Général Patton, héros de la deuxième guerre mondiale.

Le confident d’Elvis, à Fort Hood, était le Sergent-chef William Norwood. Elvis l’avait même appelé de Memphis lors du décès de sa mère quand il était en permission. Les sergent qui s’occupaient de l’ entraînement de base d’Elvis étaient William Fraley et Henry Coley.

Le 14 août 1958 est survenu le décès de la mère d’Elvis, pendant une permission de sept jours à Memphis. Cette permission fut étirée de cinq jours et fut demandée par le médecin de la mère d’Elvis, le Docteur Charles Clarke.

Lorsqu’Elvis arriva à Fort Hood, il avait acheté des roulottes qui se sont avérées inutilisables. Il a alors loué une maison appartenant au Juge Chester Crawford et il a fait venir Gladys, Vernon, Dodger et Lamar Fike, à Killeen, tout près de Fort Hood. Lors de son séjour à cet endroit, il allait souvent à la maison de son ami Eddie Fadal, à Killeen, Texas, avec Anita Wood.

Publicités